Est-ce qu’Access est une secte ?


Est-ce qu’Access est une secte ?

By Chutisa Bowman

En tant que Facilitateur d’Access, on me demande : « Est-ce qu’Access est une secte ? »
Cela m’a menée à rechercher ce qu’est vraiment une secte et la raison pour laquelle les gens ont une telle appréhension et une telle inquiétude en ce qui concerne les sectes.

Lorsque quelqu’un parle de secte (« cult » en anglais), je poserais une simple question : « Qu’entendez-vous par le terme secte exactement ? » J’ai remarqué que quand les gens pensent à une secte, ils imaginent souvent des groupes sacrés, mystérieux et fermés menés pas un leader charismatique entouré de fervents disciples, dont les croyances ou les pratiques sont considérées anormales ou bizarres. Pour certains, le mot secte évoque des images d’individus à tête rasée habillés bizarrement, dansant et chantant au coin d’une rue animée, ou bien des images de groupes cachés dans une ferme perdue au fin fond de la campagne. Pour d’autres, cela évoque un groupe d’individus qui s’isolent de leur famille et amis, voire de la société, ou des groupes religieux qui s’engagent dans des activités criminelles, immorales et malhonnêtes.

Nombreux sont ceux qui utilisent le mot secte de manière vague et sans avoir totalement conscience de sa signification et de ses connotations. La plupart croient qu’une secte est quelque chose de négatif qui s’éloigne de la norme et du « bien social » tels qu’ils sont définis par l’opinion publique générale. De nos jours, le concept négatif de secte sous-entend un groupe spirituel très autoritaire, ayant des croyances bizarres et étranges, et qui se livre à des activités criminelles. Beaucoup d’idées reçues à propos de la nature des sectes nous viennent des médias.

Alors, qu’est-ce qu’une secte vraiment ?

À l’origine, la signification du mot anglais « cult » n’était pas dégradante. Il vient du mot français « culte » dont la racine vient du latin cultus, signifiant « soigner » et « honorer ». Cette idée vient du latin cultus – le participe passé de colere, signifiant « cultiver ». Ce mot a été utilisé dans le sens d’honorer ou vénérer une divinité ».

L’encyclopédie « World Book » explique que traditionnellement, le terme secte (« cult ») faisait référence à toutes les formes d’adoration et de rituel. Selon ce critère, toutes les organisations spirituelles et religieuses peuvent ainsi être appelées secte. Dans les textes académiques, on peut observer fréquemment des références à l’église chrétienne en tant que secte, ainsi que des références au culte de la Vierge Marie. L’usage général du mot culte ou secte aujourd’hui est différent. Les gens ne font référence à aucune des définitions originales quand ils accusent un groupe d’être une secte.

Depuis le milieu des années 1900, la publicité à propos des sectes a changé la signification du mot. Le mot « secte » a maintenant des connotations dérogatoires, négatives et pleines de jugements. De nos jours, beaucoup de gens utilisent ce terme pour faire référence à tous les mouvements, ou tous les groupes qu’ils considèrent non standard ou estiment dangereux ; y compris les groupes que les autorités considèrent dangereux ou destructifs (comme ceux qui préconisent le meurtre, les abus ou les suicides).

Avant d’examiner la question : « Est-ce qu’Access est une secte ? », considérons non seulement la définition de l’Encyclopédie « World Book », mais aussi ce que les experts dans le domaine des sectes et des mouvements de masse en disent. Un de ces experts, Eric Hoffer, auteur du best-seller « The True Believer » soutient qu’« une secte (mouvement de masse) attire et retient des adeptes non pas pour leurs doctrines et leurs promesses, mais pour le refuge qu’il offre contre les inquiétudes, la stérilité et le manque de sens de la vie individuelle. » Cependant, il reconnaît que certains mouvements sont bons, alors que d’autres ne le sont pas. Il considère seulement les caractéristiques et les tactiques, pas la moralité du mouvement. Son livre enquête sur la psychologie du frustré et de l’insatisfait, ceux qui se sacrifieraient volontiers pour n’importe quelle cause qui pourrait peut-être donner un sens à leur vie. Les personnes désabusées cherchent à se perdre dans ces mouvements en adoptant leurs attitudes fanatiques, qui sont, d’après Hoffer, fondamentalement une façon d’échapper à eux-mêmes. Hoffer souligne que « pour les frustrés, un mouvement de masse (une secte) offre un substitut soit pour toute la personne, soit pour les éléments qui rendent la vie supportable et qu’ils ne peuvent pas trouver en eux-mêmes. »

Après avoir étudié le livre « The True Believer », j’ai acquis plus de clarté et de connaissance pour ce qui fait l’ultime distinction entre Access Consciousness et ce qui est actuellement défini en tant que culte ou secte par le public, les médias et les autorités. En utilisant la définition d’Hoffer, Access Consciousness est ce qui est décrit dans ce livre comme une « organisation pratique ». Eric Hoffer décrit également le contraste entre une organisation pratique et une secte, mieux résumé par ses propres mots : « Il y a une différence fondamentale entre l’attrait d’un mouvement de masse et l’attrait d’une organisation pratique. L’organisation pratique offre des opportunités d’évolution personnelle… En revanche, un mouvement de masse (secte) attire et retient des adeptes non pas parce qu’il satisfait un désir d’évoluer soi-même, mais parce qu’il peut satisfaire le désir d’autoabandon. Une secte offre des substituts soit pour l’individu dans son entier, soit pour les éléments qui rendent la vie tolérable mais qu’ils ne peuvent pas trouver en eux-mêmes. » Un des aperçus d’Hoffer sur les mouvements de masse (sectes) est qu’ils sont des points de rassemblement pour les gens qui pensent qu’ils n’ont que très peu d’importance aux yeux du monde et – plus important encore – à leurs propres yeux.

Du point de vue d’Hoffer, Access est certainement une organisation pratique puisqu’elle facilite l’unité, la conscience, la connaissance et l’évolution personnelle. Les objectifs d’Access Consciousness sont d’aider les gens à reconnaître qu’ils savent qu’ils savent et à savoir qu’ils peuvent choisir la grandeur qu’ils sont vraiment. Access Consciousness n’offre pas de substitut pour ce que Hoffer appelle « l’individu dans son entier » parce qu’Access Consciousness vous donne le pouvoir de faire appel à vos propres ressources, conscience et connaissances intérieures.

Eric Hoffer avance qu’une organisation est une secte si sa vigueur lui vient de la propension de ses adeptes à l’action unie et le sacrifice de soi, mieux résumé dans ses propres mots : « La préoccupation première d’un mouvement de masse (secte) est d’encourager, de perfectionner et de perpétuer une prédisposition pour l’action unie et le sacrifice de soi… tous les groupes et les organisations qui essayent pour une raison ou une autre de créer et de maintenir une unité compacte et un empressement constant pour le sacrifice de soi sont les signes particuliers qu’il s’agit d’un mouvement de masse (secte) »

Par contre, la vigueur et la croissance d’Access ne dépendent pas de la capacité d’évoquer ou de satisfaire le désir d’autoabandon. À la place, Access encourage les gens à générer leur priorité pour leur évolution. En fait, Access inspire les gens à avoir la volonté de s’autoriser à être la première et seule priorité dans leur vie, et à arrêter d’utiliser les besoins, les manques et les désirs des autres comme la source de leur création. Ce qu’Access Consciousness fait, est de donner des outils et des idées qui leur font prendre conscience qu’ils perçoivent, savent, sont et reçoivent tout de façon infinie. Access Consciousness invite les gens à savoir qu’ils ont toujours le choix. Il s’agit de conscience, de choix et possibilités, pas d’exclusion. Selon Hoffer, les sectes ne peuvent pas faire cela, parce que si elles le faisaient, si elles autorisaient les individus à avoir de l’intérêt pour eux-mêmes, pour le choix et la conscience, elles s’autodétruiraient.

Hoffer stipule dans son livre qu’« un mouvement de masse est certain de perdre beaucoup s’il relâche la pression sur le collectif et commence à soutenir l’évolution de soi en tant que motif légitime d’activité… C’est la même chose avec les organisations religieuses et révolutionnaires : qu’elles deviennent des mouvements de masse dépend moins de la doctrine qu’elles prêchent et du programme qu’elles projettent que de leur degré de préoccupation avec l’unité et le désir d’autosacrifice. » De ce point de vue Access Consciousness ne peut être définie avec succès en tant que secte puisqu’elle ne demande pas aux gens le sacrifice d’eux-mêmes ou d’avoir une volonté de dissoudre leur personne en perdant leur individualité dans un tout collectif et compact. Hoffer souligne que pour faire partie d’une secte, les membres de ce culte doivent abandonner beaucoup. Une secte leur demande d’abandonner leur vie privée, leurs propres points de vue et souvent leurs possessions individuelles. Ils doivent devenir des disciples (le vrai croyant) et vivre leur vie selon le point de vue du leader du culte. Au contraire, le fondateur d’Access n’est pas intéressé par rassembler des disciples. Il s’intéresse à encourager les gens à prendre le contrôle de leur vie ; et il dit que demander et obtenir que les gens vous suivent ne fait pas de vous un leader. Il y a une différence entre quelqu’un qui prend les commandes et quelqu’un qui est un leader. Les sectes prennent les commandes de vos vies. Un vrai leader est quelqu’un qui sait où il va et vous invite à le suivre, si c’est votre choix. Et si vous ne le choisissez pas, c’est votre choix.

De plus, Access Consciousness ne peut correspondre avec succès à se propager en tant que secte puisqu’il encourage les gens à percevoir, à savoir et à reconnaître que « rien ni personne n’a plus de valeur que votre conscience et votre choix, et le plus important, de ne jamais abandonner votre point de vue pour celui de quelqu’un d’autre ». Access Consciousness ne vous demande pas de croire en quoi que ce soit. Vous n’avez même pas besoin de croire que les outils marchent pour les apprendre et les utiliser avec succès. Access Consciousness vous aide à comprendre ce qu’est votre point de vue, puisque vous êtes la personne qui sait tout sur votre vie et ce qui convient pour votre vie. Access vous demandera d’abandonner votre point de vue seulement si vous le percevez comme une limitation. Access Consciousness n’a pas de réponses, que des questions. Access Consciousness vous encourage à demander : et si le point de vue que vous avez n’avait pas à être une limitation ?
Et si le point de vue que vous avez était une possibilité ?

Alors, est-ce qu’Access est une secte ou une source de renforcement de vos capacités ?

 NdT : l’article anglais original est construit sur le mot anglais « cult », qui correspond en français moderne au mot « secte ».